• Rosemonde Gérard, L’éternelle chanson

    L’éternelle chanson


    Et comme chaque jour je t’aime davantage,
    Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain,
    Qu’importeront alors les rides du visage ?
    Mon amour se fera plus grave et plus serein.
    Songe que tous les jours des souvenirs s’entassent,
    Mes souvenirs à moi seront aussi les tiens.
    Ces communs souvenirs toujours plus nous enlacent
    Et sans cesse entre nous tissent d’autres liens.
    C’est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l’âge,
    Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main
    Car vois-tu chaque jour je t’aime davantage,
    Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain.

            

                Rosemonde Gérard

    « Fabre d’Églantine, Je t'aime tant ...Madame Guyon, Mon plaisir est l’amour ... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :